Le Réseau REAGIR
Informations Mondiales
Informations Réseau
Le Réseau dans le monde

Rechercher un bien/service
Les Membres recherchent
Rechercher un Membre
Les Membres Auteurs
Articles des Membres
Agenda des Membres
Partenaires du Réseau

Inscription au Réseau
Zone Privée des Membres
Contactez le Réseau

Le Membre de la semaine
moyra
Nombre de points : 250
Voir sa fiche
Newsletter
Pour rester informé des actualités du Réseau REAGIR
Prénom
Nom
Email
Combien font 6 X 5 ?
Les articles des Membres par rubriques
[ Afficher le moteur de recherche ]
 Réseaux (1)
 Romans (1)
 Voyages (1)
Articles de la rubrique : Philosophie
Article : A chacun son imaginaire... - par Hinnack le Mardi 20 décembre 2011

 

 

 

 

Concoctez votre propre imaginaire.
Ne vous laissez plus mystifier par les faussaires!

(Pour tout complément d'information, cliquer sur les mots soulignés)


Compañeras, compañeros ! Nous sommes entre deux eaux, entre deux rives, entre deux ans ! Et l'an prochain, c'est déjà demain...  Oublions alors sans tarder les vœux insipides et si gnan-gnan du Nouvel An et laissons-nous plutôt inspirer par Gaïa – une déesse mère parmi tant d’autres. Laissons-nous guider, main dans la main, par toutes ces gracieuses entités qui veillent sur nous, volent et courent, pleines d’allant, altières et très nature, chevelure au vent. On n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Alors inventez, multipliez les petits êtres bienveillants qui chérissent la faune et la flore. Devenez tendrement animiste, cultivez cette jolie foi sans dogmes, cette religion sans doctrine. Immergez-vous dans cette gracieuse et mystérieuse chorégraphie cosmique. Inspirez-vous des mythes, cosmogonies, sagas, métaphores inspirées, rites polythéistes de communion et de participation universelle. Entourez-vous de Pachamama et de Mami Wata, de divinités tutélaires, d’elfes, de magiciennes, de nymphes, de Belles au Bois Dormant et de fées du foyer. Laissez venir à vous toute la cohorte des personnages et des sages de tous pays qui peuplent les fables et les contes.

Consultez aussi le rayon sciences sociales de votre bibliothèque municipale (à laquelle vous pouvez vous abonner moyennant quelques euros par an). Vous y trouverez notamment les ouvrages de Pierre Rabhi. Recherchez la vérité et cessez d’être dupes. Découvrez la face cachée de la mondialisation où les géants de la monoculture industrialisée et de l'exportation, par exemple, s'enrichissent au détriment des cultures vivrières et appauvrissent matériellement et spirituellement les déshérités les plus vulnérables, les minorités ethniques, les opprimés, les exploités. N’ignorez plus les basses besognes de la haute finance, les labos véreux, les écotartuffes et tout ce qui se trame dans l’ombre où se meuvent les lobbies de l’industrie pharmaceutique, agrochimique, agroalimentaire... Ne sous-estimez pas les ambitions carnassières de la grande distribution. Fuyez la frénésie mercantile de ce monde hypermonétisé, contrefait, chaque jour un peu plus envahissant, un peu plus futile, frivole et dérisoire – falsifié au pas cadencé de la consommation à outrance, au pas cadencé du sacré, des mythes et des Pères Noël instrumentalisés par les commerçants. Bannissez ce monde dénaturé par la pub, la spéculation boursière et la cupidité qui entretiennent ce climat délétère de servitude volontaire des peuples anesthésiés. Pilotés comme des marionnettes par l’oligarchie régnante, nos dirigeants s’arrogent tous les droits – y compris celui de détruire notre propre habitat. Sachez identifier la collusion qui, bien souvent, unit étroitement industriels, financiers, affairistes et organismes soi-disant vertueux travestit en justiciers, etc., etc. Sachez aussi rendre hommage aux chercheurs indépendants, économistes, journalistes d'investigation et autres enquêteurs courageux grâce auxquels on en sait un peu plus sur les travers de notre monde.

Quant à souhaiter aveuglément, comme certains, une croissance sans fin, méditez plutôt ce vieil et sage adage médiéval : "La corruption du meilleur engendre le pire ". Songez aussi à ce mot de Jean Rostand: "L'homme est devenu trop puissant pour jouer avec le mal. L'excès de sa force le condamne à la vertu".

Cuidado, cuidado… Corruption et carnage à tous les étages ! Ne vous fiez plus aux apparences, devenez objecteur de nuisances…

Les divinités cosmiques et celles qui prennent soin de notre biosphère ne sont que des affabulations, vous le savez bien, mais vous savez aussi que ces fictions-là peuvent générer un monde sacralisé, magnifié, embelli, pacifié, un monde capable de célébrer la vie, d’émouvoir, de susciter un rapport fusionnel avec la nature. Il ne s’agit pas de croire aveuglément aux dieux ni aux mythes mais de mettre mille métaphores à contribution pour réinjecter du merveilleux dans nos vies, sublimer, revitaliser et dilater notre univers, pour nous libérer du quotidien, du rabâché, du trop connu. Il n'y a rien de plus terrible que de vivre enlisé dans un magma de croyances et de certitudes inoxydables. Il n'y a rien de plus doux que de caresser des hypothèses. Il se peut même que bon nombre de croyants lucides vénèrent aujourd’hui des hypothèses…

Faites comme eux, faites comme si… tout en sachant à quoi vous en tenir ! Rendre grâce bien qu’il n’y ait – probablement – personne… à qui rendre grâce, voilà une disposition d’esprit capable de réenchanter le monde ! On n'est pas loin de la foi, de la dévotion, de la bhakti à l'indienne! C'est comme une éthique agnostique, comme  une féerie délivrée de la croyance, comme une joyeuse célébration de la vie après dissolution de tous les leurres prétendument salvateurs. Concoctez-vous une aura bénéfique et protectrice, laissez-vous subjuguer sur un mode magique et silencieux. Chuchotez pour ne pas effrayer les petits instants fugaces qui veillent sur notre destin. Rappelle-toi Barbara. Rappelle-toi… Respirez, tendez l’oreille, ouvrez les paupières. Cela ne fait pas de mal de se faire du bien, de rêver, de gambader mentalement, de faire le vide, d’imaginer une vie recomposée, de côtoyer lutins bénéfiques et farfadets toniques, Kokopellis rieurs d’ici et d’ailleurs… Larguez vos amarres, éprouvez avec la tête, pensez avec le cœur, vivez désentravé et faites le premier pas : le petit peuple des génies protecteurs ne demande que ça ! Et songez-y: cette fiction-là en vaut bien une autre ! Les fictions sont légion. Certaines passent pour être des vérités révélées, d'autres – qui se disent imaginaires – gagneraient à passer pour réelles. Ne serait-ce que pour assigner des tâches aux petits êtres évoqués ici. Respect et protection du monde animal pour les uns. Ou du monde végétal pour d'autres. Ou de la planète qui nous héberge pour d'autres encore. Et ainsi de suite...


Bref, vous l’avez toutes et tous remarqué : il s’agit ici d’un plein panier d’impertinences et d’espiègleries ! Quoique ? La vie sur Terre est un bien grand mystère… "So Hum" disent les Hindous en songeant à la Terre, à la nature, au Soleil, à la vie animale, à la vie végétale… Qu'est-ce que cela veut dire ? Tout simplement : "Tu es, donc je suis". Terre tu es, donc je suis. La planète et le cosmos sont, donc nous sommes. Effectivement, nous ne sommes qu'une conséquence, un aboutissement parmi tant d'autres. C'est une déclaration de dépendance, un hymne à la coexistence, une forme de révérence vis-à-vis de notre biosphère, de l'immensité stellaire dont nous sommes issus. Vos proches vous ont dit qu’un beau jour, vous étiez venu(e) au monde. En réalité, vous en êtes sorti(e) – ce qui, déjà, donne à réfléchir car ce monde est aujourd’hui bien malmené comme l’avait jadis pressenti Djambo de Pipasar ! Découvrez aussi le mouvement Chipko en Inde. Découvrez enfin Vandana Shiva, l'une de ses porte-parole. Edifiant !

 La Terre attend de ses enfants qu'ils se soucient un peu d'elle,  lui susurrent des mots doux, qu'ils lui parlent avec un minimum de tendresse. Peuplez-la d’âmes sœurs lumineuses, aimantes, éveilleuses et immatérielles.

Cultivez tout plein de connivences ! Entrez dans la danse ! Entrez en résonance ! Et surtout, surtout, prenez-vous à la légère, vous monterez plus haut dans l'imaginaire…

***

Sourire

 
Conditions Générales d'Utilisation | Charte du Réseau REAGIR | Mentions Légales
1 visiteur connecté actuellement sur le site - 276049 visiteurs uniques depuis le 11-11-11
Réseau REAGIR Réseau REAGIR Réseau REAGIR